Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:52

Living SocialUn jour, il faut se rendre à l’évidence : l’addiction est là, elle s’est installée sournoisement, lentement, l’air de rien. On pensait pouvoir y échapper, mais quand on réalise il est déjà trop tard : on y a pris goût. Pas un jour sans que la tentation ne revienne, fidèle au poste, toujours plus alléchante. Alors bien sûr on se dit “c’est la dernière fois”, “encore celui-là, après j’arrête”. Mais on ne peut pas. Il faudrait déconnecter, mais on a peur de rater quelque chose, de perdre une occasion de se faire du bien…

Cette addiction, elle nous menace tous. Il suffit de ne pas y goûter, mais… Il y aura toujours quelqu’un pour nous y initier. Une bonne âme pensant faire le bien. Parce qu’elle ne se rend pas compte, elle ne sait pas encore qu’elle est elle même prisonnière de cet engrenage.

La ronde des deals

Je suis devenue dealeuse professionnelle sans m’en apercevoir.

Ils arrivent dans ma boîte quotidiennement et je me laisse séduire. Ici un massage à quatre mains, là un cours de salsa, une mani-pédi ou un tour en Segway dans les jardins de Versailles, tous à prix cassé… Autant d’expériences qu’il serait dommage de ne pas vivre. Et ce massage thaï à deux pas du bureau… Qui n’a jamais rêvé d’une pause détente à l’heure du déjeuner..?

Me voilà devenue accro. Parfois, je résiste un temps. J’espère tenir suffisamment pour que le deal soit terminé. Juste assez pour le regretter après : ce cours de pâtisserie avait l’air bien sympa quand même… Le plus souvent, je prends. Parce que c’est facile : un clic et c’est parti. Un pour moi, un pour maman, un pour une amie dont c’est l’anniversaire…

Le deal groupé est devenu en l’espace de quelques années le reflet d’une société qui reçoit tout et ne cherche rien. On ne va plus vers l’achat, c’est lui qui vient à nous. Ca devrait être interdit par la loi, puni par les autorités, soumis à une régulation sévère…

Vente privée a ouvert la voie, Groupon a modifié la donne avec de sales coups, Living Social cartonne avec une offre sans cesse renouvelée. Mea culpa : je suis addict au deal. Et je ne suis pas la seule. Celui qui mettra en place des cures de désintox aux deals groupés deviendra millionnaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires