Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:06

Et oui, il m'en aura fallu du temps pour aller voir le dernier-né des studios Disney. Une conte de fées qui remonte à loin, très loin... Mais tout le monde le sait : les grandes filles aiment les contes de fées. Donc direction le ciné avec une autre grande fille en mal de belles histoires.

Raiponce.jpg

Le pitch : Alors qu'elle est va accoucher, la reine est très malade. Seule solution pour la sauver : trouver la fleur de soleil (née d'une goutte de soleil tombée du ciel). Mais une vilaine sorcière la garde jalousement car elle lui permet de rester jeune. Les gardes du roi trouvent quand même la fleur, l'apportent au palais, ce qui sauve la reine et confère à la chevelure de sa fille les mêmes pouvoir que la fleur. il n'en faut pas plus à la sorcière pour décider d'enlever la princesse et de la séquestrer dans une tour. Mais pour ses 18 ans, la princesse devenue grande ne rêve que d'une chose : aller voir les lanternes qui s'envolent dans le ciel chaque année pour son anniversaire...

 

Comme dans tout bon conte de fées qui se respecte, il y a un prince. Enfin, celui-là est plutôt le prince des voleurs, et il atterrit un peu par hasard dans la tour de Raiponce qui, bien évidemment, va en profiter pour lui demander d'aller voir les lumières dans le ciel. Avec un guide recherché, dont la tête est mise à prix, l'aventure n'est pas de tout repos, et les choses ne s'améliorent pas quand le sorcière se rend compte que la jolie Raiponce s'est évadée de sa tour...

 

Bien sûr, il n'y a pas de grande intrigue dans Raiponce. Après tout, on connaît tous (plus ou moins) l'histoire, et même enjolivée par Disney, il n'y a pas de grande surprise. Pourtant, les dessins sont beaux (même avec une princesse aux yeux qui lui mangent la moitié du visage, dur!) et, gros atout de ce film, on n'a pas droit à quatorze chansons à la minute, ce qui avait tendance à m'exaspérer un peu dans certains Disney. Quant au héros, et bien pour une fois il ne s'agit pas d'un prince valeureux, mais d'un voyou, certes beau gosse contrairement à tous ceux qu'il fréquente, qui ne rêve que d'avoir son propre château. Un peu comme si Shrek rencontrait Aladdin. Quant à Raiponce, outre son excroissance orbitale, elle a les cheveux dont on rêve toutes : longs, forts (elle peut quand même les utiliser pour remonter la sorcière jusqu'à sa tour), soyeux... Pas de commentaire...

 

Le verdict : pas transcendant, mais mignon. Un joli moment à passer avec des enfants (mais si, votre petite cousine que vous devez garder mais avec qui vous ne savez pas quoi faire) ou avec une bonne copine (avant d'aller casser du sucre sur le dos des mecs). Rien de palpitant, mais un peu de rêve ne fait jamais de mal...

Partager cet article

Repost 0

commentaires