Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 15:58

Samedi 30 octobre, Bob Sinclar passait au VIP Room de Paris. Ancienne cliente de la version précédente, je n'avais pas encore mis les pieds dans le Theater de Jean Roch. C'était donc l'occasion de faire d'une pierre deux coups. Et bien... je n'ai pas été déçue.

VIP-Room.JPG

Arrivée, club vide (vraiment!). On se serait attendu à une foule en masse devant le VIP, que nenni. Direction le bar où la jolie barmaid (l'une des signatures des clubs estampillés Jean Roch) nous accueille d'un "vous êtes venues pour Bob Sinclar ou Sean Paul?" Sean Paul? Savais même pas qu'il devait venir. L'est pas mort..? Ah bah non, et sa carrière non plus. J'aurais cru, pourtant...

Le club se remplit. Pas surprise, je constate qu'il s'agit là d'un ramassis de losers qui doivent considérer cette boîte comme le nec plus ultra. Force est de constater que les beautiful people l'ont bel et bien désertée. Pêle-mêle : des gamines en chemise (avec rien en-dessous), des tapins russes (ou ukrainiens, pas de sectarisme), des beaufs "montés à la capitale" pour la soirée, des ploucs parisiens nouveaux-riches venus claquer le salaire de papa.

Au milieu de la piste, un podium où se déhanchent des créatures qui n'ont certainement jamais goûté au Nutella et, comble du mauvais goût, un nain homme de petite taille affublé d'une cape aux couleurs du VIP Room Theater gesticulant aux dents tout droit sorties de "Vendredi 13". Les gogos et le nain sont les seuls à danser puisque le podium envahit une bonne moitié de la piste. Suffisant pour décourager les clubbeuses les plus motivées...

Le point culminant de la soirée a été l'arrivée de Sean Paul, revenu d'entre les morts (le veille d'Halloween, ça fait bien). D'un coup, tout le monde s'est retourné vers le podium. Convergence de têtes en attente du Saint-Graal. Puis cette foule dense a lancé ses bras multiples vers le podium, bras au bout desquels des extensions cellulaires tentaient vainement de capter le has been chanteur. Pathétiques symboles d'une société où les "people" sont élevés au rang de dieux. Et moi, sagement assises sur le bord du podium, tournant le dos à l'énergumène qui crachait dans son micro en playback, à qui un videur a donné un CD lors d'un moment d'égarement où j'ai quitté Bob des yeux pour constater les dégâts scéniques occasionnés par l'homme aux lunettes de soleil.

Regards jaloux tendus vers moi. J'aurais pu me faire lyncher par des fans d'un soir (que, faut pas rêver, la plupart n'aiment pas spécialement Sean Paul, mais... il était là, en vrai, un chanteur américain qui passe sur MTV!!! Vous rendez pas compte, vous!!!).

Bilan à mi-soirée : on met les voiles! Même le beau Bob n'a pas su nous retenir dans ce club qui en jette niveau déco mais ne vaut pas un clou déçoit une fois qu'on gratte un peu, mais vraiment très peu. Allez, on met quand même une jolie photo..!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coach Handbags Outlet 14/04/2011 04:01


Thank you for your posting! I think your post is very helpful for me.