Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 11:42

Plusieurs mois d'absence et des tas de choses à raconter (notamment un petit périple à Bali), mais c'est avec un coup de gueule que je reviens. Et pas des moindres. J'ai déjà pesté contre les automobilistes incapables de regarder ce qui se passe autour d'eux, sur les scooters qui doublent un coup à gauche, un coup à droite, quand ils ne sont pas carrément dans la voie d'en face, contre les cyclistes qui se croient tout permis et n'ont pas intégré que le code de la route d'adresse aussi à eux... Mais là, c'es la goutte d'eau!

bande_velos.jpg

Notre cher maire de Paris a certes décidé de rendre la vie dure aux automobilistes, avec, entre autres, la fermeture annoncée des voies sur berge (j'attends de voir ces voies désertées en hiver ou dès qu'il y aura un semblant de crachin, ce qui n'est pas rare dans notre belle capitale). Cette fois-ci, sous couvert de favoriser les déplacements à vélo, il généralise le double sens pour les cyclistes dans des rues à sens unique.

 

Concrètement : une rue à sens unique, plutôt étroite, et où désormais les automobilistes devront faire attention aux vélos qui se trouvent à leur droite, dans le même sens, mais également à ceux arrivant de face. Cycliste invétérée, j'ai tenté... Et j'ai cru mourir! Je situe : rue du Commerce (de loin pas la plus étroite). Je remonte donc la rue en sens inverse, maintenant que c'est permis, tout en restant dubitative quant à cette pratique... Puisque les voitures doivent faire le tour, pourquoi pas les vélos..? Et ça n'a pas loupé : je me suis retrouvée face à une voiture et... à un vélo! Dans ce cas, même si la voiture s'immobilise, impossible de passer tous les trois. Et la pauvre conductrice paniquée, ne sachant que faire. Situation ridicule mais qui pourrait virer au drame avec certains cyclistes qui se croient tout permis et ne s'arrêtent pas, voire ne ralentissent pas, dans ce cas. Et ça arrive! Je l'ai vu plus d'une fois...

 

Et c'est ce qui me pousse à traiter notre cher maire de fou dangereux. Ses rues à double sens pour les vélos vont causer des accidents, c'est certain. Déjà que les cyclistes du dimanche prennent des libertés avec le code de la route... Et encore, quand ils savent faire du vélo sans brinquebaler de droite et de gauche..! Notre maire a-t-il seulement déjà circulé à vélo dans Paris? Sans escorte? Parce qu'il semble plus préoccupé par le fait de gêner la circulation des voitures que de favoriser celle des vélos. Une fois de plus, il se trompe de cible et fait tout pour renforcer l'incompréhension entre automobilistes et cyclistes. Quand on donne le plein pouvoir aux uns et qu'on condamne les autres dans tous les cas, évidemment, on ne favorise pas la bonne entente des deux.

 

Petite note pour le maire de Paris qui prétend défendre les cyclistes :

- avant tout, commencer par les responsabiliser. Vous verrez, Monsieur Delanoë, ils feront moins les cons et arrêteront de griller les feux, de s'amuser à prendre les rues en sens interdit même quand elles ne sont pas à double sens et de griller les priorités. Un cycliste qui fait attention et respecte le même code de la route qu'un automobiliste a bizarrement moins de chances de causer un accident.

- prendre un vélo pour traverser Paris, sans escorte, tout seul, comme un grand, et tenter, un dimanche, de descendre puis de remonter les voies sur berge. Peut-être réaliserez-vous que les cyclistes n'ont pas réellement envie de s'y retrouver de façon quotidienne (qui a envie d'arriver au bureau en sueur après une bonne grimpette?).

- favoriser les voies cyclistes sur trottoir lorsque ceux-ci sont suffisamment larges (et il y en a!). C'est encore le meilleur moyen de mettre tout le monde d'accord et de sécuriser les déplacements à vélo.

- enfin, arrêter de diaboliser les voitures : les seuls accrochages que j'aie eus à vélo ont été avec des piétons sur la chaussée ou avec des cyclistes qui déboulaient de n'importe où. Cherchez l'erreur!

Partager cet article

Repost 0
Published by Sasha - dans Coups de Gueule
commenter cet article

commentaires

juicy couture 07/09/2010 09:52


That’s Great.i love this article. thx for sharing.