Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 17:18

Le début de la finQuel retard pris dans mes billets ! Mea culpa, je vais tenter d’y remédier au plus vite en vous faisant part d’un bon plan. Vous aimez le théâtre mais privilégiez les comédies ? Vous avez envie de passer un bon moment sans vous éterniser ou risquer de vous assoupir en pleine représentation ? Alors Le début de la fin est la pièce qu’il vous faut.

A l’affiche, le tandem Richard Berry / Jonathan Lambert (si, si, celui de chez Ruquier).

Le pitch : Alain voit sa femme vieillir un peu plus chaque jour. Cela serait normal si elle n’avait pas 35 ans et qu’il ne la voyait pas déjà comme une retraitée. A ses yeux, c’est bien simple : elle vieillit sept fois plus vite que lui. Tombé amoureux d’une autre, il réussit à convaincre Hervé, l’un de ses employés un peu… neuneu… de séduire Nathalie pendant que lui batifolera avec sa nouvelle conquête. Un peu désemparé au départ, Hervé tombe rapidement sous le charme de la femme de son patron, mais…

Une comédie enlevée, un duo percutant, un jeu d’acteur bien rôdé… Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette pièce une véritable réussite. Et le succès semble être au rendez-vous avec une salle comble chaque soir. On s’amuse des quiproquos engendrés par la situation et on se laisse porter par ce théâtre de boulevard sans prétention mais plein d’entrain.

 

Au Théâtre des Variétés jusqu’au 4 mars 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires