Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 16:37

L'avareOui, c’était la semaine culturelle : en cinq jours je suis allée voir Le songe d’une nuit d’été, Guy Carlier, et maintenant L’avare à la Comédie Française. Un classique ! Et un classique dans un lieu magique, que demander de plus. Surtout quand ce n’est pas prévu. Surtout quand ça s’organise en dernière minute, un peu comme la cerise sur le gâteau d’un début de semaine réussi.

Donc L’avare

Je ne vais pas vous faire le pitch : c’est suffisamment un classique que tout le monde a étudié pour ne pas revenir dessus.

Alors je vais vous parler de la mise en scène et de l’interprétation. Topissimes ! Oui, je sais, c’est un peu creux quand on s’attaque à du Molière. Encore plus quand on parle de la Comédie Française. Pourtant, il n’y a que des superlatifs pour décrire ce moment de théâtre : génial, vraiment drôle, épatant, magique, magistral… J’arrête, vous allez finir par croire que je suis sponsorisée par le service de communication de la Comédie Française.

Si comme moi vous aimez les beaux endroits, les excellents comédiens et les sièges confortables (rare, dans un théâtre), faites-vous un petit (grand) plaisir et rendez-vous à la Comédie Française ! Une belle occasion de revoir un classique (et c’est tellement mieux qu’à l’école !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nine Trendy 17/10/2011 10:29


Le plus difficile va être de ne pas réciter l'acte I à haute voix, appris par coeur au collège par une prof tortionnaire. :)


Sasha 19/10/2011 18:07



Normalement, tu devrais réussir à résister.