Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 15:49

Vélo à ParisEt oui, comme l’a écrit un grand auteur Facebook de mes contacts : RIP le mois d’août. C’était la philosophie du jour : les vacances sont bel et bien derrière nous, le soleil est toujours là (mais pour combien de temps ?), la routine reprend doucement sa place. Métro, boulot, dodo…

Métro ?

Non, vélo ! Autant profiter de ces 28°C pour arpenter les rues à bicyclette avant que l’hiver ne nous rattrape. Chaque matin, je passe donc devant l’Ecole militaire et sa voisine la Tour Eiffel, les Invalides, la place de la Concorde, les Tuileries, la cour du Louvre, l’Opéra… Tout ça pour en plus me faire de jolies cuisses. Que demande le peuple ?!?

Le vélo, pour les modeuses un peu à sec, c’est la meilleure option lèche-vitrine : on aperçoit les robes, les chaussures, les sacs, mais trop pressée on ne s’arrête pas, lancée sur sa monture. Juste du repérage avant craquage potentiel. Pas de bleus à la carte bleue, pas de convocation chez le banquier ahuri d’un découvert le premier du mois. C’est-y pas beau, le vélo ?

Et puis, à vélo, on se fait plein d’amis. Tenez, si je n’avais pas dû me rendre au bureau ce matin, j’aurais même rencontré l’homme de ma vie : il était brun, il était beau, il se déplaçait à vélo. Seul vice ? Il n’allait pas dans le même sens. Tout ça pour une histoire de direction..! En revanche, les ouvriers de la rue ont apprécié le fâcheux coup de vent qui a soulevé ma jupe en arrivant en bas de la rue. Et tous ces mâles qui manquent (ou pas) se prendre un poteau : “J’ai mis une culotte, alors te dévisse pas la tête comme ça pour regarder sous ma jupe : tu vas te faire mal pour rien !'”.

Bref, septembre est de retour, les esprits redescendent sur terre et reprennent leur petit train-train. On mate à tout berzingue histoire de s’assurer une présence sous la couette durant les longues soirées d’hiver. C’est la dernière ligne droite pour scorer. Vite : les sites de rencontres, les afterwork, les soirées chez des amis, les sorties à thème, les dernières de Bagatelle, les apéros improvisés, les festivals qui ne ressembleront jamais  Woodstock

Et si on repartait en vacances pour changer ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nine Trendy 05/09/2011 10:15


On devrait envisager la création d'une broche "Je porte une culotte ; passe à la suivante. Merci."


Sasha 05/09/2011 11:26



J'aime beaucoup l'idée !