Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 19:06

Mercredi 22 juin 2011. Ouverture des boutiques : le top départ pour la course aux soldes est donné. Devant chez Louboutin, il y a file d’attente. Ailleurs… tout semble si calme… Un peu comme la fête de la musique de la veille (on ne sait pas si c’est la perspective du mauvais temps ou les quelques grèves – y a pas idée de faire grève un jour de fête de la musique ! – qui ont assagi cette fiesta du premier jour de l’été. Imaginez : j’ai même pu entrer dans le métro pour rentrer chez moi !).

Bref, Saint-Germain est d’un calme douteux. Peut-être que les Zara et autres H&M ont plus de succès que les boutiques du quartier. Toujours est-il que la folie des grands jours n’était pas de rigueur. Out, les RTT pour s’offrir la robe de ses rêves à moitié prix : en 2011 on bosse pour payer le loyer, les impôts et si possible la colo du petit. Ce n’est pourtant pas faute d’allécher la shoppeuse : –50% ! Pensez donc !

Stuart Weitzman Serfour13h. Pause déj. Ces sandales, ça fait plus d’un mois que j’y pense. Donc direction la rue de Grenelle où se trouve la boutique Stuart Weitzman. Et ce n’est même pas pour une paire de talons vertigineux. Non. Je veux de jolies chaussures plates. Le genre qu’on peut mettre en soirée sans passer pour une souillon (parce que j’en ai, des tongs, mais j’ai toujours choisi de les prendre peu onéreuses, comme si je ne pouvais concevoir de payer cher pour moins de 8cm). Mais voilà : il y a ces quelques modèles non soldés… Et mes sandales en font partie. Coup du sort

 

Sandale ColiséePas déstabilisée pour deux sous, je file chez Colisée de Sacha. C’est bien, Colisée de Sacha. J’en ai dépensé, de l’argent, chez eux. Et là, surprise ! TOUT est soldé. Pas de détail. Trouve ta pointure et cherche le modèle qui te plaît. Celui qui me plaît… Ben il est chez les 38, les  40, mais rien en vue dans les 39. Heureusement, la vendeuse de choc (Linda, si vous la croisez) était là : “comment ça, il n’y a pas ta taille ? Je les ai reçues hier”. Trente secondes plus tard, elle remonte avec ces éclatants objets du désir. Eclatants parce que métallisés. Du désir parce que le petit talon de 3cm est idéal et qu’elles vont aussi bien avec un jean qu’une robe. J’ai craqué. Evidemment.

 

Sandales MelEt puis j’ai remis ça. Avec de jolies sandales en plastique. Comme quand j’étais petite. Et en plus elles sentent comme ma Charlotte aux Fraises (la poupée – qui, à son âge, ne sent plus grand-chose -, pas le gâteau). Nostalgie, quand tu nous tiens…

Mais je me suis arrêtée là, hein !

Bon, sinon, je me dois de vous faire passer une petite info qui pourrait intéresser les fashionistas qui aiment partager leurs bons plans. Une nouvelle application (gratuite de surcroît) vous permet désormais de partager vos trouvailles avec la terre entière (ou juste vos amis, hein, tout dépend de combien vous en avez). Ca s’appelle Yakatag et c’est le “premier service de social e-shopping mobile”. E Vous voyez Foursquare ? Non ? Alors on va faire simple : vous trouvez ZE paire de chaussures dans une boutique. Vous la prenez en photo avec votre smartphone, vous ajoutez les infos (référence, prix…) et grâce à la géolocalisation le modèle en question se retrouve sur la carte. Fini le coup de fil aux trente copines. Maintenant elles ont toutes les infos en direct. De là à dire qu’on va être fliquées lors de nos virées shopping (imaginez que votre banquier ait accès à vos infos, z’êtes grillée !)… il n’y a qu’un pas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jenna 13/08/2011 19:44


J'adore !!!


Lou de M 23/06/2011 12:38


Les rouges sont trop marrantes ! Complètement décalées. Je suis certaine qu'avec des chaussures comme ça non seulement on ne passe pas inaperçue mais en plus les gens ne nous lâchent plus. Je vais
aller tester ce fameux "chemin de shopping".