Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 11:42

Timbres Miss TicParmi les passe-temps ringards, on trouvait le tricot – réhabilité depuis –, la taxidermie (toujours out) et la collection de timbres (à moins de 50 ans ou plus de 10, ça coince un peu). Les grandes filles préfèrent collectionner les paires de chaussures et autres sacs à main. Mais voilà, moi, les timbres, je m’y suis collée (lol) à un âge où je me jetais inexorablement sur les Disney. C’est dire si ça remonte (dans le temps) !

Pourtant, depuis des années, je m’ingénie à récupérer les timbres des quatre coins du monde, ceux annonçant un événement particulier (merci les copines qui se marient et font des enfants), ou ceux issus de séries limitées (pas si limitées que ça : on les trouve partout), avec une prédilection pour les fameux cœurs qui sortent invariablement au mois de février (on se demande pourquoi…).

Mais cette année, je fais dans le stylé, le trendy, l’arty décalé. Merci La Poste : je peux désormais m’offrir du Miss Tic en prêt à coller. Et oui : les créations de l’artiste figurent sur une série de timbres réalisés pour la Journée de la femme et qui nous changent des grands classiques. Donc on en profite pour :

  • faire une réserve de timbres pour personnaliser son courrier et être tendance jusqu’au bout de l’enveloppe. Ca vous pose une trendsetteuse, ça !
  • en garder une planche (voire deux) pour agrémenter une collection entamée depuis l’enfance. Du même coup, elle devient edgy, ce qui permet de la montrer fièrement au lieu de la cacher un peu honteusement, comme on le ferait pour une vieille paire de chaussures dont on n’arrive pas à se séparer.

Du même coup, on va pouvoir relancer une pratique qui se perd : la correspondance. Maintenant qu’on a les timbres branchés, encore faut-il le faire savoir… Avis de déferlante de relations épistolaires entre filles tendance. Ca s’appelle l’effet boule de neige.

Partager cet article

Repost 0

commentaires