Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 10:44

La tentation était trop grande: il fallait que je partage ce superbe "mot d'esprit" avec vous. Parce que quand je l'ai entendu, je n'ai pu résister à un fou-rire tel que je suis passée pour l'ovni de service en sortant du métro. Hilare, j'étais, une vraie dinde s'esclaffant devant un vieux gag du néolithique n'aurait pas mieux fait! Et le plus beau, c'est que ça vient d'un homme, un homme qui, spontanément, a dit ce truc ENORME!Masturbation.jpgIl faut tout de même commencer par situer le contexte. J'étais en ligne avec un ex (et oui, c'est l'apanage des trentenaires parisiennes que de vivre entourées de leurs ex-conquêtes) qui me racontait ses déboires loin de Paris: chirurgien avec la perspective de pointer au chômage en mai (ça le fait, non?), célibataire à temps partiel puisque la demoiselle est restée dans la capitale... Finalement, les hommes aussi ont leurs coups de blues. Et c'est là qu'il a dit cette simple phrase qui résume des années de thérapie conjugale:
"Je n'arrête pas de me
branler pour me vider la tête"

Soufflée, j'étais. D'autant plus que ce garçon ne fait pas partie de ceux qui s'auto-cassent du sucre sur le dos d'habitude. Alors, quoi? C'est donc ça le fin mot de l'histoire? La masturbation n'est pas question d'hormones mais de trop-plein d'informations. Des années qu'on nous serine que les hommes "ne pensent qu'à ça", que leur cerveau se situe bien plus bas que chez la femme, et que leur réactions seraient dues au déplacement incongru de cet organe vers une destination bien plus au sud que leur caboche. Alors qu'en fait il n'est pas question d'hormone mais de tuyauterie.

Résumons: l'homme souffre de toutes ces informations qu'on lui assène seconde après seconde. Il ne peut pas tout emmagasiner, alors il fait le vide. Parce qu'à force de tout entasser, ça finit par déborder, comme le tiroir à chaussettes. Autant prendre les devants. Concrètement, ça donne quoi? Et bien imaginez: le mâle viril croise le regard d'une jolie fille qui a tout ce qu'il faut là où il faut, l'imagine nue (normalement elle n'est déjà pas bien couverte) et laisse gamberger son esprit vers l'image d'un lit gigantesque dans lequel il prend sauvagement la jolie fille qui, comme par enchantement, anticipe ses moindres désirs. Vous voyez le tableau? Bon, et bien tant d'informations à gérer en même temps, ça fait des idées en plus, qui viennent s'ajouter à toutes celles déjà bien rangées dans des petits coins du cerveau de l'homme, dans des tiroirs qui explosent dès qu'on les ouvre tellement ils sont remplis.

Le parrallèle avec le célèbre "je pense, donc je suis" de Descartes est inévitable: "je pense, donc je jouis" (ok, ok, elle était facile!). Ce serait donc plutôt bon signe: un homme qui se masturbe est un homme qui utilise son cerveau. De là à dire que les stars du porno sont des Einstein en puissance... Plus sérieusement, depuis vendredi, quand un homme fait mine de réfléchir, je ne peux m'empêcher de visualiser des milliers de petits spermatozoïdes-têtes d'ampoule se pressant vers la sortie frénétiquement, toutes ces informations qui doivent être évacuées pour éviter la surchauffe et garantir le bon fonctionnement de l'homme. C'est que ça doit être épuisant..!

Au final, mesdemoiselles, quand votre homme a envie de vous, c'est que vous lui donnez tant d'idées (chastes, les idées) qu'il faut bien qu'il fasse le tri. Un vrai cercle vicieux! Donc plutôt que de lui reprocher ses ardeurs et de le traiter d'obsédé, faites preuve de tolérance. Peut-être bien que votre homme a simplement du mal à intégrer qu'il faut penser à sortir la poubelle, mettre son t-shirt dans le panier à linge sale, et vous offrir des fleurs pour votre anniversaire, alors que vous le destabilisez justement avec ce nouvel ensemble de lingerie so sexy... Un peu de compassion, ou c'est l'explosion assurée, et vous pouvez faire une croix sur une bonne nuit de sommeil..!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bakuroy 01/08/2009 20:15

>.< Attends, là avec tout ce que je lis, ça déborde trop dans ma tête... (;p)

Sasha 02/08/2009 17:28


Attention au débordement
:-p


Jerome 06/08/2008 13:08

J'adore ton blog :-) je suis surpris par ta qualité de rédaction! bref écrire pour le Web ce n'est pas facile mais là chapeau bas :)

Bref très bon billet rien à redire :) j'approuve à 101 %

Sasha 10/08/2008 02:05


Et dire que c'est un homme qui dit ça..! Que les mauvaises langues se taisent: les hommes ne sont pas d'aussi mauvaise foi qu'on le pense.
En tout cas, merci pour ces compliments.


galsha 23/03/2008 17:32

mais oui t'as raison de jouer al chroniqueuse en faisant intervenir des philosophes qui auraient honte d'être pplacés là ou tu les place

Sasha 24/03/2008 02:53


J'ai simplement envie de te dire que la chroniqueuse t'emm.... J'ai pensé à effacé ton commentaire on ne peut plus "pertinent", mais j'ai choisi de te répondre:
Petit 1: personne ne t'oblige à lire ce blog
Petit 2: c'est bien facile de critiquer quand on se cache derrière un pseudo sans même laisser de lien vers une adresse mail ou un site web
Petit 3: commence par apprendre à écrire le français, et après on en reparlera. Pour ton information, on conjugue généralement la deuxième personne du singulier avec un 's' à la fin


laurie 15/03/2008 18:49

Ahahah ! J'adore ce texte, c'est complètement délirant !