Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 16:59

Modern Love, c'est l'histoire de plein d'histoires d'amour, dont une qui appartient à un film dans le film. Dit comme ça, j'en conviens, ça peut sembler étranger, voire un peu bordélique, et il est vrai que ce n'est pas simple. Mais... depuis quand les histoires d'amour le sont-elles? On y croise donc un couple de cinéma, des couples de gens "normaux". Un film loin de l'image rock & roll que je m'en faisais en fredonnant le Modern Love de Bowie.
undefined
Le pitch: dans la vraie vie, des couples se séparent sur fond d'engueulades bien senties et de propos percutants: "Un an! J'ai investi un an de ma vie dans cette relation en me disant qu'un jour ça finirait par payer! Si j'avais commencé l'espagnol, je serais bilingue!", ou encore ce succulent dialogue entre Clothilde Courau et Pef:
" - Tout ce dont je suis capable, c'est de te faire souffrir...
- Mais je m'en fous, fais-moi souffir.
- D'accord. Tu me fatigues, c'est fini, casse-toi! T'es content, là?"
Le ton est donné. C'est l'histoire de tous ces personnages qui se rencontrent, se découvrent, se dévoilent, pour finalement se rendre compte que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on voit sur grand écran, celles qui finissent toujours par une happy end.

Modern Love, c'est un mélange entre nos rêves et une réalité qui nous déçoit (trop) souvent. Parce que même le prince charmant, celui qui prépare le petit déj au saut du lit, rentre plus tôt pour cuisiner un dîner-surprise, laisse des mots doux sous la tasse à café du matin, même lui n'est pas forcément le bon. C'est une histoire de confusion des sentiments, des rêves et des aspirations de chacun(e), l'histoire d'une fille qui séduit un homo, d'une hétéro s'épanouit dans les bras d'une autre fille... Tous ces destins s'entremêlent pour montrer que rien n'est jamais gagné d'avance.

Il y a aussi un contraste, assez violent, entre le couple de cinéma, ce film dans le film, sur fond de comédie musicale, et les couples de la vie réelle. Alexandra Lamy et Stéphane Rousseau, le couple de cinéma, sont réunis alors que tout les oppose, tandis que ceux qui sont faits l'un pour l'autre dans la vraie vie finissent par se séparer. C'est l'envers du décor des contes de fées modernes, même si une note d'espoir signe la fin du film. C'est aussi l'éternel questionnement du "bon choix", parce que choisir c'est renoncer, et qu'on ne renonce pas toujours à ce qui n'en vaut pas la peine.

Verdict: un très bon film, une comédie romantique qui évite les écueils du genre, sans chichis, avec du "parler vrai". Comme cette réplique de la jolie Mélanie Bernier: "On ne choisit pas ses sentiments, et moi je n'ai pas choisi de t'aimer. C'est con, hein? Ben c'est comme ça..." A première vue, un film de filles, mais qui plaît aussi aux hommes (testé pour vous, mais attention: ça les fait réfléchir...). 
Et mention spéciale pour la prestation dansée d'Alexandra Lamy en robe longue et talons: toutes les filles me comprendront!!!

Sortie le 12 mars dans les salles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

grenadine 10/03/2008 00:53

en tous cas tu me donnes bien envie de le voir ce film!

Sasha 10/03/2008 11:55

Tu peux y aller les yeux fermés (hi, hi, hi!).

Lucas d'Amore 08/03/2008 21:18

Sasha, un trendsetter, c'est un faiseur de modes ? (non parce que la traduction au mot à mot me semble un peu facile...). Tu peux me répondre ici (si je oense à revenir lire ta réponse) ou sur prestance "at" gmail "point" com.

Bonne soirée

PS : Brrrrrr, mais pourquoi je pense à Meryl Strip en quittant ce blog..? ;-)

Sasha 09/03/2008 18:40

Hello Lucas!Bon, alors effectivement, la traduction au mot à mot est un peu facile, voire réductrice. Alors je vais nuancer un peu: trendsetter, c'est plutôt celui qui s'intéresse aux tendances, sait les distinguer de la mode (oui, je sais, ça fait un peu "j'me la joue", là...), surfe sur la vague et en joue, ce qui implique que les trendsetteurs "imposent", d'une certaine façon, les tendances au monde qui les entoure. Ce n'estt pas littéralement un "faiseur de tendances", plutôt une personne avertie en la matière, curieuse de ce qui va arriver après ce qu'on nous annonce comme le "it" truc (bag, t-shirt, jean...) du moment, ce qui ne sera pas dépassé dans trois jours (parce que ça, c'est une mode). Euh.... non pas que je ne l'aime pas, mais... pourquoi Meryl Strip..?

Leo 08/03/2008 20:22

Reflexion sur le monde de la mode:
http://monbodrapo.wordpress.com/

Sasha 09/03/2008 18:40

Ajouté à mes favoris, bravo pour le regard nouveau sur ce petit monde!