Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 14:08

La sentence est tombée: Amy Winehouse, sulfureuse icône du rock tendance old school, n'ira pas à la cérémonie des Grammy Awards cette année. La raison de cette absence? Le refus de l'ambassade de lui accorder un visa pour les Etats-Unis. Visiblement, ses différentes addictions ne sont pas du goût des autorités US qui n'ont pas souhaité commentr leur décision.
undefined
On le sait: Amy Winehouse n'est pas un exemple de vertu, et son image est loin de celle d'une petite fille modèle. Tatouée, maquillée façon pin-up, ses frasques sont devenues légendaires en très peu de temps. Celle qu'on ne connaissait pas il y a quelques mois fait désormais partie du cercle pas si restreint des trash-girls. De la même veine qu'une Britney ou une Lindsay, Amy s'est faite remarquer par son talent, c'est certain, mais ce sont ses excès qui l'ont propulsée au rang de star des tabloïds.

Arrêtée en octobre dernier en Norvège pour détention de cannabis, la chanteuse s'est vu refuser un visa direction LA où aura lieu la prestigieuse cérémonie des awards. Habituée des cures de désintox, Miss Winehouse, nominée six fois (!), surprend par son calme et son recul face à une situation où d'autres auraient aboyé leur colère. Son porte-parole a annoncé que, bien que déçue par la décision des autorités américaines, Amy l'accepte et se concentre sur son rétablissement.

Une décision qui ne manque pas de surprendre jusqu'à Bernie Wolfsdorf, vice-préseident de la American Immigration Lawyers Association, qui reconnait que, si un casier pour détention et consommation de drogue est effectivement un frein à l'obtention d'un visa, Amy n'aurait pas été la première artiste a bénéficier d'une indulgence. Pour lui, c'est une aberration car "la liste des rock stars anglaises arrêtées pour détention de cannabis est longue comme son (mon) bras". 

L'arrestation relativement révente de l'artiste a visiblement joué en sa défaveur, même si d'autres ont déjà fait les frais de leur attitude pas trsè "politiquement correct": Lily Allen n'a pas pu participer aux MTV Music Awards en septembre dernier. Il va sans dire que le comportement serein, presque "exemplaire", d'Amy Winehouse, alors qu'on lui refuse l'accès à une cérémonie dont elle aurait sans nul doute été la star, joue en sa faveur. En attendant, c'est via satellite qu'elle chantera aux Grammy.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric Maillard 22/02/2008 11:16

Une rubrique qui selon moi mérite d'être développée !

Kiss
Eric

Sasha 22/02/2008 14:51

Mais elle va l'être, fais-moi confiance!