Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 12:07

Rue89 a publié un article qui (étonnament) risque de faire grincer des dents et relance la polémique sur les cadeaux et autres avantages en nature faits aux journalistes. Ce n'est un secret pour personne: les journalistes reçoivent chaque jour des dizaines de cadeaux, que ce soit des produits de beauté, des vêtements de créateurs, du maquillage, ou encore une carte Intégrale 5 zones RATP! Le prétexte, ou plutôt devrais-je dire la "raison officielle"? Permettre aux journalistes de savoir de quoi ils parlent.
Journaliste-et-cadeaux.jpg
Alors oui, c'est vrai; il me semble difficile pour un critique de cinéma, de parler d'un film qu'il n'aurait pas vu. Soit, mais pour ça il y a les avant-premières. Donc inutile de leur envoyer des pass supplémentaires, non? Passons aux journalistes qui ont reçu leur Intégrale 5 zones. Peut-on m'expliquer en quoi le fait de tester les réseaux RATP (métro et RER) 365 jours durant leur permettra de mieux en parler? Parce que soit ils ne les utilisent jamais, auquel cas ce n'est certainement une carte qui leur fera choisir les transports en commun, soit ils en sont des utilisateurs quasi-quotidiens, et là encore il est inutile de leur donner une carte puisqu'ils savent DEJA de quoi ils parlent.

Inutile de mettre le doigt sur les nombreux bureaux de presse qui certes ne paient pas les journalistes pour faire passer les produits qu'ils représentent, mais donnent quelques pièces au passage. Une styliste choisit de faire une double-page dans un mag de mode avec des sacs d'une marque? Ne vous étonnez pas de la voir en arborer un à son bras la semaine suivante. Avec de telles pratiques, on comprend mieux pourquoi de nombreux créateurs talentueux n'arrivent pas à percer: ils n'ont tout simplement pas le budget pour! Parce qu'entre la production des samples (échantillons qui seront présentés aux acheteurs potentiels), les charges diverses et variées (il y en a toujours) et le bureau de presse qui va les représenter (indispensable), il leur faut une sacrée mise de départ et peu de temps pour rentrer dans leurs frais. 

Certes, certaines agences de communication ont décidé de ne pas entrer dans ce jeu, mais là ce sont elles qui paient les frais d'une certaine déontologie. Ne pas adhérer à des pratiques discutables équivaut à faire bande à part et, d'une certaine façon, à refuser de payer leur droit à représnter leurs clients. De là à comparer de telles pratiques à celles de la mafia... il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas, mais chacun est libre de ses opinions. 

Témoignage d'une RP qui a créé son agence l'année dernière: "chaque saison, c'est la même chose: tu appelles les journalistes, ce n'est jamais le bon moment. Tu leur proposes un produit, ce n'est pas le thème de leurs prochains numéros. Et pourtant, quelques semaines après, tu trouves un modèle similaire, d'une marque bien plus chère. Inévitablement, tu te poses des questions. Et quand ce n'est pas ça, c'est la semaine de la mode et des présentations des "maisons". Ok, mais moi je leur présente quand mes clients dans tout ça? Pendant leurs vacances? Sinon, quelques rédactions m'ont déjà clairement annoncé que ce serait plus simple si mes clients devenaient annonceurs. Et puis quoi encore?!?!"
Cadeaux.jpg
Face à une dictature du gagnant-gagnant, on en vient à douter de l'objectivité des journalistes et donc des médias en général. Le travail d'un journaliste ne consiste-t-il pas à étudier TOUTES les informations qui lui sont présentées, d'où qu'elles viennent, d'une "maison" qui a pignon sur rue comme d'un petit bureau de presse qui, justement, est peut-être le plus à-même de leur présenter des nouveautés et des jeunes talents?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guillaume 24/01/2008 22:03

Bonjour
Je vous écris ce petit mail pour vous proposer un petit partenariat.
Je viens de développer un petit site web 100% fille, Entrecopines.net.
Je souhaite maintenant le développer.

Accepteriez-vous que nous mettions en place un échange de lien:
Très concrètement, je vous propose de mettre le lien vers votre site sur mon site et réciproquement, afin de promouvoir mutuellement le trafic et la notoriété de nos site respectif.

Découvrez ce site 100% Filles, 100% Mode, 100% gratuit sur Entrecopines.net (www.entrecopines.net). Ce site a été développé rien que pour vous les filles, avec des rubriques shopping, horoscope, casting de mode et pleins d’autres surprises.
En attendant votre réponse, je vous souhaite une bonne soirée

Guillaume
gl@entrecopines.net