Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 15:09
Mercredi 7 novembre 2007, 20h, j'arrive au Musée des Arts Décoratifs pour l'exposition consacrée à Christian Lacroix. "Un couturier dans un musée!" diront certains. Et bien non, Christian Lacroix ne peut être réduit à un couturier.


Longtemps qu'une exposition n'avait suscité un tel engouement. En même temps, Christian Lacroix au Musée des Arts Décoratifs, il y a de quoi réconcilier fashionista et culturellement correct. On remarque d'abord le cadre, cet escalier envahi par les happy few invités à l'inauguration privée de l'exposition.

Passage par le premier étage. Et première bonne surprise: il ne s'agit pas d'une retrospective, les modèle ne sont pas présentés par période, mais par thème. C'est là qu'apparaît le talent de l'artiste dans toute sa splendeur, sa modestie par rapport à son oeuvre, son admiration pour ceux qui l'ont précédé. Jeux de couleurs, de matières, de formes... Un seul regret: ne pas pouvoir palper les étoffes.

On découvre donc l'univers Lacroix, plein de couleurs chatoyantes, mêlé aux pièces empruntées aux archives du Musée de la Mode. Des modèles que Christian Lacrix a scrupuleusement choisis, et mis en scène avec ses propores créations. La toile d'araignée, vitrine située au 2ème (si ma mémoire ne me fait pas défaut) est si subtile que chacun s'arrête.

Evidemment, comme tout événement mode qui se respecte, la soirée avait son lot de célébrités venues de tous les domaines. Olivier Saillard, maître incontesté de la mémoire de la mode, dont la présence était incontournable, mais également quelques personalités plus surprenantes comme Julien Doré, vainqueur de la Nouvelle Star 2007, qui refusait les photos. Beaucoup n'étaient là que pour se montrer et profiter du cockatil, comme souvent dans les soirées "VIP", mais nombreux étaient les amateurs sachant apprécier la mise en scène à sa juste valeur.

Belle rétrospective au nom évocateur: "Histoires de Mode" mérite qu'on s'y attarde, qu'on y revienne, qu'on s'ay attache... C'est indéniable: la mode a bel et bien mérité sa place au musée.

Invitation-1.jpg  Invitation-2.jpg
Photographies de Grégoire Alexandre accompagnant l'invitation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charlotte 23/11/2007 19:10

J'ai visité moi aussi une expo Christian Lacroix il y a quelques mois, et j'ai été marquée par le mélange de smatières et les couleurs chatoyantes, comme tu dis. L'univers était vraiment trés spécial !