Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 11:30

Paris face cachée, c’est une manifestation qui a eu lieu pour la seconde fois les 1er, é et  3 février dans Paris et banlieue. Le concept est simple et plutôt attractif : la promesse de découvrir des lieux peu ou pas connus avec en prime une tranche d’histoire, tout ça - presque - en aveugle puisque le secret de l’animation pour laquelle on a signé est gardé jusqu’au dernier moment. Tout juste sait-on où ça va se dérouler…

En bonne freelance que je suis, j’ai décidé de me prêter au jeu et d’aller y faire un tour. Evidemment, de nombreux ateliers étaient déjà complets, mais le titre de celui-ci m’a attirée : “Des jeux sur un plateau”… Gamer once, gamer always… Qu’il s’agisse de jeux vidéo ou de jeux de société !

Rendez-vous à Boulogne, au Trapèze, une médiathèque abritant le Centre National du Jeu, une association qui a pour vocation de conserver et de répertorier les jeux de société - qui portent drôlement bien leur nom, on s’en rend vite compte, tels des miroirs d’une époque - depuis le 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui. Dans la salle des archives, située dans un lieu que nous garderons secret, on trouve pêle-mêle (enfin non, c’est organisé, et même très bien compte-tenu du nombre impressionnant de jeux qui y sont conservés) de vieux Monopoly, La conquête du monde (l’ancêtre de Risk), des jeux de loto à l’ancienne datant de 1831 avec non pas seulement des numéros, mais des questions (on est vraiment à la ramasse niveau culture gé, comparés à nos aïeux), des jeux un peu “racistes” venus des Etats-Unis (d’où ailleurs ?), des jeux sur la guerre, un Chomageopoly (sic !), mais aussi le jeu de Doc et Difool ou encore Loft Story (la culture, mes amis, la culture…)…

La visite est “consistante”. Quand on a autant de matière, difficile de faire plus court, même si on regrette quand arrive l’heure de n’avoir pas joué. Mais ceux qui n’avaient rien prévu après pouvaient rester et s’initier à des jeux inconnus (des jeux de société, hein, pas des jeux interdits) puisque la lieu est ouvert le vendredi jusqu’à deux heures du matin et le samedi… Euh, le samedi jusqu’à 22h tout de même !

Les fans de jeux de société et de jeux d’ambiance peuvent donc y aller jouer des parties  tout au long de l’année. Pour les autres, ceux qui veulent voir les coulisses, il va falloir attendre la prochaine édition de Paris face cachée… Et croyez-moi : ça vaut le coup !2m2

Partager cet article

Repost 0

commentaires