Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 12:26

Moi aussi je veux un powerpointVoilà : premier article de l’année et, plutôt que de m’étendre sur mes bonnes résolutions comme le voudrait la tradition, je m’attaque à un sujet qui, je le sais pertinemment, va en déplaire à plus d’un. Oui, le mariage pour tous est au cœur de l’actu avec les manifestations de dimanche dernier et la prévision d’une contre-attaque de l’autre camp le 27 janvier. Et bien entendu l’avis des uns ne plaît pas aux autres.

Je pourrais simplement dire ce que je pense de ces milliers de personnes qui embarquent des enfants pour expliquer à qui veut les entendre que non, marier deux personnes du même sexe n’est pas bien et que oui, laisser des couples homosexuels élever des enfants est mal. Je l’ai d’ailleurs fait, ce qui a soulevé des réactions de la part de personnes dont les familles ont participé à cette marche que je qualifierais de honteuse. Honteuse parce qu’on n’utilise pas des enfants qui ne savent même pas ce que veut dire le mot homosexuel. Honteuse parce que les propos qui ont été tenus sont d’une virulence rare et qu’ils ne font qu’enseigner l’homophobie à des gamins qui n’ont aucune idée de la raison pour laquelle ils se retrouvent là. C’est cette attitude que je condamne, qui me révolte et qui me fait dire que ces milliers de personnes, au nom d’une morale qu’elles pensent être la loi, ne fait pas la preuve de leur intelligence, bien au contraire. Remarquez : je ne critique pas leur esprit par ailleurs, mais un tel comportement est-il normal en 2013 ? Je présente toutefois mes excuses à celles et ceux que mes mots pourraient blesser. Mais pensez, vous aussi, aux mots qui ont été prononcés lors de ce rassemblement et qui ont blessé de nombreux homosexuels dont le seul désir est de pouvoir s’unir et, pourquoi pas, fonder une famille.

Je tiens toutefois à préciser que c’est surprenant : on peut critiquer ouvertement les racistes, moins les homophobes. Parce que bon, finalement, on a tous un plus-ou-moins proche qui l’est. Alors oui, on se sent touché. On n’aime pas qu’un tiers critique sa famille, ses convictions, surtout s’il ne s’agit pas d’un thème non consensuel… J’ai également envie de faire remarquer, comme le disait l’une de mes amies dimanche, qu’il y a peut-être des causes plus importantes qui devraient mobiliser 340 000 personnes (les gens qui crèvent de faim et de froid dans les rues, par exemple, ça ne les révolte pas, ça..?)…

On me répondra qu’il ne s’agit pas là d’un combat contre la liberté des homosexuels à s’aimer en paix, mais d’un fait : le mariage est un acte sacré, qui lie un homme et une femme. Soit…

Sacré : qui a rapport au religieux, au divin ”, dixit le Larousse. Mais alors, puisqu’il s’agit de religion, ne devrait-on pas interdire le mariage aux athées ? Peut-être même faudrait-il l’interdire aux non-pratiquants ? Et l’étendre à ceux qui vivent dans le péché, puisqu’ils ne respectent pas cette solide tradition religieuse toute puissante… Vous qui avez couché avant le mariage, vous qui n’allez pas à la messe, vous qui ne faites pas votre prière chaque jour, repentez-vous et ne songez pas à vous unir : le mariage est sacré, votre union ne le serait pas. Voilà pour le caractère sacré de la chose.

Et les enfants, alors ? On nous explique que deux parents du même sexe, ce n’est pas “normal”. Soit. Mais des parents séparés, cela est-il “normal” ? Une veuve qui élève seule son enfant, cela est-il “normal” ? Des orphelins qui attendent l’adoption et grandissent sans foyer, cela est-il “normal” ? Un père ou une mère qui découvre son homosexualité après avoir eu des enfants, cela est-il “normal” ? Et tous ces couples séparés, ces parents isolés, ces parents qui changent d’orientation, devrait-on leur retirer la garde de leurs enfants pour autant ? Au nom d’un soit-disant couple parental “équilibré” ?  Ces enfants qui ne demandent qu’à être aimés et vivent dans des orphelinats, sont-ils plus heureux ainsi ?

Nombreux sont pourtant les exemples de couples “normaux” (un papa, une maman) dont un ou plusieurs enfants préfèrent fricoter avec le même sexe. Ils ont pourtant été éduqués avec l’exemple “traditionnel”. On leur a inculqué les valeurs classiques… Voyez ceux qui doivent se cacher parce qu’avouer leur homosexualité serait une condamnation à mort dans leur pays. Ont-ils été “formatés” par des parents à la vie pas très catholique ? Non, et pourtant le fait est que leur véritable nature ne correspond pas à ce qu’on attendait d’eux.

Back to 1955De fait, objecter qu’un couple de parents du même sexe est dangereux (sic !) pour l’éducation d’un enfant, très peu pour moi. Dieu (puisqu’il faut utiliser les termes consacrés) nous a faits comme nous sommes : certains préfèrent les hommes, d’autres les femmes, parfois un homme préfère un homme et une femme une autre femme. Cela ne les rend pas moins aptes à élever un enfant qu’un couple qui se tape sur la gueule, que des alcooliques ou des dépressifs. Ceux-là, pourtant, on ne leur interdit pas de s’aimer, de se marier et de procréer. Peut-être devrait-on… Mais oui : stériliser les gens “à risque” pour l’éradiquer. Bienvenue dans le cauchemar de l’épuration.. Mais attendez… Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose..?

Bien entendu, je grossis le trait. mais entendre tant d’insultes, d’attaques et de critiques envers des gens dont le seule “tort” (oui, des guillemets, parce qu’au nom de quoi peut-on qualifier cela de tort ?) serait d’aimer une personne du même sexe, cela m’horrifie. C’est une preuve flagrante d’intolérance, un appel à cette même intolérance et sa transmission à des enfants qui n’ont rien demandé.

Oui, je suis pour le mariage pour tous. Oui, je suis pour l’adoption par les homosexuels. Et, si les couples hétérosexuels ont le droit à une assistance à la procréation, les couples homosexuels devraient y avoir droit aussi. Si un couple hétéro n’arrive pas à avoir d’enfant, on met tout en œuvre pour l’y aider, toute une batterie de moyens médicaux qui dépassent de loin les lois de la nature. Alors, qu’on ne me parle pas ici de “naturel”…

Finalement, deux personnes qui s’aiment et se respectent assez pour vouloir construire une famille ensemble, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus sacré..?

Partager cet article

Repost 0

commentaires