Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 16:22

Pôle emploiRetour des galères de la trentenaire. Et aujourd’hui on parle de Pôle Emploi. Pôle Emploi, pour ceux qui ont la chance de ne pas connaître, c’est cet organisme qui regroupe tous les “services” pour les demandeurs d’emploi. Je m’explique : tu veux t’inscrire suite à un licenciement ? Tu vas chez Pôle Emploi. Tu veux demander à percevoir ton chômage ? Tu vas chez Pôle Emploi. Tu as besoin d’une carte de demandeur d’emploi ? Tu vas chez…

Bref, notre ami PE est là pour tout. Son objectif premier ? T’aider (humpf !) à retrouver du travail rapidement, éventuellement t’aider à monter ta boîte. Dans les faits, ce n’est pas si simple, bien au contraire…

Cas pratique : moi ! Alors voilà : après plus de deux ans de bons et loyaux services à une boîte qui a fait faillite, je me retrouve sans travail. Jusque-là, rien de bien extraordinaire. Sauf que, pendant tout ce temps, j’étais auto-entrepreneur. Ben oui : ça met du beurre dans les épinards. mais ça, PE s’en fout. Pour PE, tout ce qui compte c’est ton salaire. En revanche, quand tu vas t’inscrire, PE te demande si tu travailles. Et si tu es auto-entrepreneur, gare..!

Parce que, d’abord, on te demande des tonnes de justificatifs. Quitte à te renvoyer ton dossier d’inscription complet parce que la gentille dame qui t’a reçu a oublié de cocher des cases (si, si !) et de te demander des justificatifs supplémentaires. Note que dans le descriptif des pièces à apporter, ces papiers n’apparaissent pas, mais qu’en revanche on t’a dit que ceux dont tu avais apporté les copies n’étaient pas nécessaires. => PE fait marcher les petits commerces en te faisant faire des copies inutiles alors que, rappelle-toi, tu n’as plus de salaire.

Passons au cas auto-entrepreneur. Déjà, sache qu’une partie (non conséquente) de ce que tu gagnes en tant qu’auto-entrepreneur sera déduite de tes ASSEDIC. Et oui, même si tu étais déjà auto-entrepreneur en étant salarié. Donc au final, tu vas bosser plus pour gagner limite moins qu’avec ton chômage et faire baisser tes revenus totaux de plus de 50%. => PE t’indique que, finalement, tu ferais mieux de passer tes journées à regarder la télé plutôt que d’essayer de gagner un peu de sous.

Maintenant, les démarches. Tu prends rdv, tu te pointes à l’heure, tu discutes avec la dame qui te regarde avec de gros yeux quand tu lui annonces le salaire que tu demandes, et en même temps tu lui dis que tu t’en fous parce que tu veux monter ta boîte. Là, regard effaré de la dame : monter une boîte ?!?!? “Euh, faut que j’aille demander à ma collègue parce que moi je sais pas”. => PE : ton conseiller pour l’avenir.

Tu finis par rentrer chez toi avec l’assurance qu’on t’enverra les papiers à ton domicile (ben oui, l’imprimante ne fonctionne pas). Une semaine après, alors que tu attends ta jolie carte qui te permettra (c’est déjà ça) d’avoir des réductions pour les musées, tu reçois ton dossier avec un formulaire à remplir où rien n’est rempli : as-tu gagné des sous durant le mois de … ou durant le trimestre allant de … à … ? Bonne question. Pourriez-vous préciser ? => PE ou comment gagner du temps avant de te donner un coup de pouce.

Au final : tu perds le temps que tu pourrais passer à gagner ta vie dans des démarches inutiles puisque, finalement, il va te rester trois kopecks étant donné que tu essaies de gagner un peu ta vie. Pendant ce temps-là, des mecs et des nanas se tournent les pouces en touchant leurs allocs. Et tu sais quoi ? Au final, ils gagnent plus que toi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chou Chou 01/12/2012 02:26

Erf... malheureusement....

Des fois, tu tombes sur un conseiller qui sait de quoi il parle, mais ca c'est des fois :)