Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome

  • : Absolute Trendsetter
  • Absolute Trendsetter
  • : Variations d'une trendsetteuse parisienne qui parle de la mode, des tendances, de l'actu, de ce qui fera ou ne fera pas les tendances de demain
  • Contact

Recherche

23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 16:00

Le dimanche soir c’est ciné à Paname sur Seine. Oui, le parisien a ses rituels et le ciné du dimanche en fait partie. Et que fait le parisien entre le moment où il achète ses billets de cinéma et celui où il entre dans le cinéma (oui, il arrive au parisien d’être en avance) ? Et bien, comme il est sur les Champs-Elysées il va faire un tour dans les boutiques. Et comme il aime tout ce qui est régressif au possible, il va au Disney Store admirer les tenues de fée (pour les filles) et de pirates (pour les garçons – à moins que ce ne soit l’inverse, sait-on jamais).

Mais voilà : force est de constater que les choses ont bien changé et que Disney n’est plus vraiment Disney. Ne serait-ce que parce que Disney s’est accaparé un nombre de trucs incroyables qui ne sont PAS Disney (suivez mon regard qui se dirige droit vers Kermitt…). Ajoutons à cela des versions made in Mickey Mouse de tubes Hello Kitty-esques et vous verrez qu’une Disney store est, plus que jamais, une gigantesque fraude.

Bref…

Dans tout ce mic-mac décevant, il se trouve toutefois quelques objets qui méritent le détour. Certains parce qu’ils sont vraiment trop choupinets (ça doit être l’horloge biologique, pardonnez-moi mes errances). D’autres parce qu’ils semblent parfaitement déplacés. Comme ces deux poupées Mickey et Minnie. le duo le plus représentatif de l’univers enfantin de base est passé du côté obscur de la force et aurait volontiers sa place dans un sex shop tokyoïte (sont toujours un peu borderline niveau sex toys, les nippons). A vrai dire, je me suis même demandé s’il n’y avait pas eu erreur de merchandising, de livraison ou les deux…

Mickey and Minnie porn starsDisney porn

Fallait prévenir qu’ils avaient un rayon jouets pour adultes chez Mickey ! Et maintenant imaginez un peu les déclinaisons des contes de fées

Partager cet article

Repost 0

commentaires